Valérie BRIDARD

Mon nom de journaliste est Valérie Bridard, mais dans le civil, je porte celui de mon mari, journaliste à France 3 que j’ai rencontré il y a 28 ans au CUEJ, l’école de journalisme de l’Université de Strasbourg. Je suis une fille de l’Est, car je suis née à Toul (plus connu pour le général Bigeard et Nadine Morano…), j’ai été au lycée à Nancy et Metz, avant d’être étudiante à Strasbourg (Sciences Po).

J’ai travaillé à Dijon (Radio France, Le Bien Public, France 3 Autoroute infos), Poitiers (Centre Presse) en tant que journaliste. Quand mon mari a été muté à Reims, je n’ai pas retrouvé d’emploi de journaliste. Après une période de chômage, j’ai été embauchée par le président de la Région Champagne-Ardenne en renfort de son attachée de presse et pour ses réseaux sociaux. Puis, quand les Régions ont fusionné, j’ai été l’attachée de presse pour la région Grand Est.

Nous avions envie de retourner vivre dans l’Ouest : en arrivant à Nantes en juillet 2017, j’y ai vu l’occasion de revenir au journalisme. J’ai fait quelques piges dans le domaine de l’économie et du tourisme et quelques CDD à Ouest France. Nous avons trois enfants, dont deux grands étudiants qui ont quitté le nid.